Petit préambule :
Il est toujours aussi révoltant de voir à quel point le fonctionnement d’une multinationale est diamétralement opposé au fonctionnement démocratique de petites communes !
Suite à la présentation de projet par 2 sociétés sur le site de Bande il y a 2 ans, le conseil communal a décidé de mettre en place une commission dont le rôle serait d’établir un cahier des charges pour départager les candidats au futur appel d’offre sur Bande et exclusivement sur des terrains communaux à Bande. Le but étant d’être partie prenante immédiatement dans le projet. Cette démarche se voulait plus transparente pour départager des concurrents sur des critères préétablis en lieu et place de la pratique usuelle qui est : « premier arrivé, premier servi ».
Nous sommes donc a l’étape de la Réunion Préalable d’Information (RIP), cette procédure permet aux citoyens🙋‍♀️🙋‍♂️ de poser leurs questions sur les projets soumis à l’autorité régionale (et non pas communale), les questions des citoyens seront évaluées et étudiées dans le cadre de l’Etude d’Incidence Environnementale (EIE) par le cabinet « CSD Ingénieur ». Donc il y a peu d’intérêt d’envoyer son positionnement à cette étape du processus bien que rien ne vous l’interdise.
Au terme de ce processus (± 1 an), il y aura dépôt de permis et une enquête publique de 30 jours sera lancée. Les citoyens pourront consulter le dossier comprenant l’EIE et le projet final de la société. Cette étape du processus sera le moment pour écrire son opposition (ou son accord) et étayer son positionnement à l’aide de l’EIE.
Nous vous conseillons de poser un maximum de questions pour que le cabinet d’étude puisse produire une EIE la plus complète possible et ce afin de pouvoir remettre un avis « éclairé » lors de l’enquête publique
Voici nos questions/remarques au sujet de cette RIP :
Bruit :
– Quelle méthode est utilisée pour la prévision du bruit ?
– Au sujet des bruits infrasons, la littérature scientifique semble indiquer qu’il n’y a pas d’impact au niveau humain, y a-t-il par contre une prise en compte et/ou une mesure de ces infrasons sur la faune ? Si pas, serait-il envisageable de quantifier ces sons en vue d’alimenter la recherche scientifique et de les partager de manière open source ?
Chantier :
– Y aura-t-il un aménagement des voiries par rapport à la durée du chantier ? Quelles seront les chemins d’accès ? Combien de temps doit durer le chantier?
– Y a-t-il une prise en compte de l’impact environnemental et humain au niveau du choix des sociétés intervenant sur le chantier ?
– Quel est le volume de la semelle utilisé par éolienne ? Quelles sont les incidences sur le sous-sol ? Y a-t-il des aquifères impactés par la construction, si oui comment allez-vous les protéger ?
– Lors de la fin de l’exploitation, il est requis pour l’exploitant de remettre en état le sol sur un minimum de 2m. Quel est l’impact sur la biodiversité, les sols, si la semelle est partiellement (plus de 2m) ou entièrement enlevée
– Quel est l’impact sur le choix de technologie ou sur les fondations si il y a un repowering partiel ou complet à la fin de l’exploitation ?
– Quel est l’impact coût/bénéfice d’un repowering partiel ou complet intervenant après 15 d’exploitation plutôt que les 20 ans préconisé ?
Biodiversité :
– Quel est l’impact sur la faune, vu que le projet de Grune est proches d’une zone NATURA 2000 et celui de Bande partiellement en forêt ?
– La commune semble être dans un couloir de migration, pouvez-vous étudier sur 365 jours les populations de migrateurs et leurs déplacements proche des sites de Grune et de Bande, quel est l’impact sur ces populations ? Quelles solutions sont préconisées si des couloirs de migration sont perpendiculaires (ou presque perpendiculaires) à l’axe d’implantation des éoliennes ?
– Quelle est la population de milan royal proche des sites de Grune et de Bande ? Quel est l’impact sur leur population, sur leur reproduction, sur le déplacement de leur terrain de chasse par rapport aux 4 saisons de l’année ?
– Quel type et quelle proportion de chiroptères est présent sur les 2 sites ? Comment allez-vous étudiez ces populations sur les 4 saisons? Quelles solutions seront proposées pour préserver ces populations ?
– Quel est l’impact sur les anatidés sur les 4 saisons ?
– Sur le site de Bande, quel sera la surface à déboiser pour implanter les éoliennes? Quel impact sur l’avifaune ?
Vent :
– Quelle méthode allez-vous utiliser pour évaluer les vents ?
– Sachant que les 2 sites ne sont pas sur terrain plat, quelle technique sera utilisée?
– Quelle est la différence de mesure si le mât est à la hauteur des futures nacelles par rapport à un mât de plus faible hauteur? Quelle est la marge d’erreur ?
Ces questions ne sont pas exhaustives, vous pouvez envoyer vos observations, suggestions et demandes de mise en évidence de points particuliers par écrit jusqu’au 5 mai inclus en y indiquant nom, adresse, en s’adressant :
– au collège communal de Nassogne, Place communale, 6950 Nassogne
– ET copie à Engie Electrabel Renewable Belux, à l’attention de Loïc Biot, Boulevard Simon Bolivar 34 à 1000 Bruxelles ou par mail : loic.biot@engie.com
Share This