Le collège a testé le matériel pour la retransmission du conseil communal, celui-ci est encore en phase de test, c’est pourquoi il n’est pas retransmis en direct, par contre il sera bientôt disponible sur le site de la commune (www.Nassogne.be)

Ce projet n’était pas gagné d’avance, il y a eu d’ailleurs quelques accrochage musclé lors du CC du… et du …entre le collège et J.H., citoyen de Nassogne, celui-ci voulait pour une plus grande transparence retransmettre en direct, mais ce n’était pas désiré par la majorité alors que le conseil communal avait voté le Règlement d’Ordre Intérieur (ROI) qui permettait à tout citoyen de filmer le conseil communal.

C’est donc une bonne nouvelle que le collège se soit emparé de cette thématique. Ceci permettra une plus grande transparence mais c’est également dans un but pédagogique, que tout un chacun voie et comprenne le fonctionnement du conseil, de ses implications dans la vie de tous les jours.

Taxes et redevances constituaient la majorité des points de ce conseil, il est a noter également qu’il y a une forte augmentation de l’intervention communale dans les zones de secours ; augmentation qui fait partie de la modification budgétaire ordinaire de l’exercice 2019.

Au sujet de la taxe sur l’enlèvement des déchets ménagers, il y aura une légère augmentation de la partie forfaitaire (1%), par contre la partie variable subit une augmentation de 3 %, notre conseillère Véronique Burnotte s’est abstenue sur ce point

Une autre taxe a fait débat, c’est la taxe sur les commerces de frites et produits alimentaires à emporter sur terrain privé ou public. La notion est un peu floue et a été discutée, elle correspond en fait au marchand ambulant. La dénomination de la taxe a été amendée (proposition de modification) par Ensemble; le terme Foodtruck a été retenu. Il est dommage de choisir un terme anglophone mais ce n’était pas l’essentiel du débat. Cette taxe annuelle de 150€ devait être indexée de 3 % et était défendue par le collège comme étant une somme nécessaire à l’enlèvement des déchets générés par leurs activités. Vote de l’augmentation de la taxe acceptée, notre conseillère a voté contre.

Dans le cadre de la digitalisation de notre commune, le collège a mis en place un nouveau mode de communication pour les écoles-parents-élèves. Les bulletins, les notes, les repas et bien d’autres choses seront accessible via une interface internet. Cela nous semble une belle avancée, néanmoins le système ne vient pas en complément mais se substitue entièrement au système traditionnel, faisant abstraction de la fracture numérique (voir l’article du Soir :Un Wallon sur trois est victime ou proche de la fracture numérique).

A notre point de vue ceci ne va pas dans le bon sens : beaucoup de personne ne peuvent se permettre ou ne savent pas utiliser ses systèmes, c’est pourquoi il nous paraît important de garder les 2 systèmes. Selon J.D., ceux qui n’ont pas accès à internet pourront se déplacer à la commune pour se connecter ! Ceci était une information du collège et n’a donc pu être soumis au vote !

Une formation pour ceux qui le désirent devrait être mise sur pied par la commune !

Share This